Accueil > Conseils recyclage déchets organiques > Réduction du gaspillage alimentaire en amont, et traitement des déchets en aval.
Haute technologie écologique pour le traitement des déchets alimentaires

Réduction du gaspillage alimentaire en amont, et traitement des déchets en aval.

Ainsi, dans les ordures ménagères et assimilées, on trouve l’équivalent de 77
kg/habitant/an de déchets alimentaires dont 20 kg liés au gaspillage alimentaire dont 7 kg de produits alimentaires encore emballés.
• Au niveau de la restauration collective (hors cuisine centrale), il est estimé qu’un repas
(préparation et consommation) génère en moyenne 150g de biodéchets constitués de 50 g
d’épluchures et restes de préparation et 100 g de restes de repas (dans ces 100 g, une part vraisemblablement marginale est constituée de déchets inévitables tels que os, noyaux de fruits,…).
• L’étude de préfiguration de l’obligation de valorisation des biodéchets par les gros
producteurs, fournit des estimations de biodéchets générés par les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Des études en cours co-financées par l’ADEME vont permettre d’affiner
ces données par secteurs.

Contactez-nous

Respect de l'environnement

Normes NFU 44051

Vente ou location

Livraison - Mise en route - Formation

Possibilité de collecte de compost